Catégories
Travel Tour-Opérateurs - Distributeurs

Frédéric d’Hauthuille: un professionnel hors normes nous raconte sa semaine de prospection à Zanzibar

Notre ami Frédéric d’Hauthuille, le bouillonnant et hyperactif patron de Globaltours (Monde Authentique, Nortours, Zanzibar Voyage et La Bulle du Voyage) et administrateur de Respire (le tourisme de demain) nous a fait l’honneur de nous raconter sa semaine d’inspection à Zanzibar. Il sait de quoi il parle car il va sur place 3 fois par an !

Une bonne occasion de faire un point sur la situation du tourisme sur l’île et les nouveautés hôtelières.   

Frédéric revient d’une semaine d’inspection à Zanzibar. Pas (uniquement) pour profiter des plages, déguster de la langouste aux épices et faire le plein de vitamines… à Zanzibar, les hôtels poussent comme des champignons (Trip Advisor en recense 1276 à ce jour…). Ce spécialiste reconnu de la destination qui a tant investi pour sa « connaissance produit » (et celle de ses équipes) met un point d’honneur à maintenir son expertise. Il a plus de 50 voyages à Zanzibar au compteur !

Les hôtels rivalisent d’ingéniosité pour assurer leur promotion

… les boutique-hôtels garantissent raffinement, exclusivité, intimité et services… les plus grands hôtels et les resorts s’engagent sur des promesses comme « la plus grande piscine », « le meilleur spa », « la meilleure cuisine » ou « le all-inclusive qui inclut le plus de choses » (les professionnels savent que même dans les formules qui indiquent « tout compris », il y a des limites dans le temps, ou dans la carte).

Les clients français aiment cette destination !

Premier point à retenir : comme en 2020 et 2021, c’est encore la clientèle française qui sera la clientèle leader à Zanzibar en 2022. On entend parler français partout sur l’île et presque tous les gros tour-opérateurs français ont désormais « leur(s) » club(s) labélisés. Cette tendance devrait se poursuivre avec l’augmentation fin octobre des capacités d’Air France (3 vols hebdomadaires au lieu de 2 actuellement).

Bamboo Zanzibar

Les nouveautés de Frédéric

Autrefois tranquille village de pêcheurs, Jambiani est désormais saturé d’hôtels. Frédéric a tout de même retenu deux nouveautés :
* ouvert en mai, le Bamboo Zanzibar, au sud du village, sur la route qui mène à Makunduchi est composé d’un bloc de 10 chambres design avec vue imprenable sur l’océan indien. L’immeuble est surmonté d’une immense piscine et d’un bar-restaurant où la clientèle (jeunes couples, principalement) prend la pose pour instagram entre chicha, barbecues et cocktails
* beaucoup plus basique et de l’autre côté du village, le Cinnamon propose 24 chambres simples mais bien conçues, sur une très belle plage. Un excellent rapport qualité-prix pour les petits budgets qui compense le côté un peu « amateur » du service (l’hôtel est encore en rodage)

Kono kono Zanzibar

C’est à Michamvi, sur l’une des rares plages de l’île orientée à l’Ouest (ce qui garantit d’exceptionnels couchers de soleil) que les investisseurs hôteliers regardent depuis quelques années : le Kono Kono a récemment ouvert 4 villas sur pilotis, les premières sur l’île.

A Michamvi toujours, les travaux du futur hôtel Barcelo viennent de commencer : il sera composé de 800 chambres selon les uns, 3 resorts de 200 chambres chacun selon les autres (mais sur le même site). Ce futur gros porteur fascine autant qu’il inquiète !

TOA Zanzibar

Plus au nord, TOA a ouvert le mois dernier. Sur la plage de Pongwe, cet hôtel design est composé de 86 chambres et suites de 5 catégories en fonction de leur situation, leur taille et leur aménagement. Chaque chambre ou suite est prolongée d’un balcon ou d’une terrasse de 15 m² au minimum. Il offre aussi 2 restaurants, 3 bars, 3 piscines, un spa, une salle de gym, un business-centre avec salles de réunion dont la plus grande peut accueillir jusqu’à 120 personnes. Ce très bel hôtel moderne est dirigé par un Mauricien qui a une longue expérience de l’hôtellerie dans l’océan indien. Frédéric a négocié des prix « spécial ouverture » valables jusqu’au 21 décembre. Soyez les premiers à le proposer à vos clients avant que tous les TO ne le mettent en brochure !

Marijani Beach Resort & Spa

A Pwani Mchangani, sur la côte nord-est, Frédéric a aussi visité le Marijani Beach Resort & Spa, ouvert en début d’année. Cet hôtel au design surprenant (ll rappelle l’organisation d’un village omanais, ce qui est cohérent lorsqu’on connait l’histoire de Zanzibar) est situé sur l’une des plus belles plages de l’île, tout près du renommé hôtel Neptune. Les 82 villas à la décoration très orientale sont disséminées dans des blocs de 3 à 5 chambres, dans un labyrinthe de ruelles et de jardins où la végétation doit encore pousser… cette réalisation de qualité propose aussi 2 restaurants, un grand bar, un spa et des salles de conférence.

Zanzibar Queen

Quelques kilomètres plus au nord, à Matemwe, Zanzibar Queen a ouvert en août trois « beach front bungalows » très réussis avec plunge-pool et service de majordome. A quelques encablures, le nouveau Sunshine Bay offre 22 chambres dans un immense jardin tropical avec un accès à une petite plage qui n’a pas accessible depuis le rivage. Intimité garantie ! 

Frédéric a aussi visité des horreurs qu’il a choisi de nous épargner

« comment choisir de construire un hôtel dans l’un des rares endroits de la côte est qui ne propose pas d’accès à la mer ? » s’indigne-t-il ! et quid de ces hôtels qui bloquent l’accès au front de mer avec une immense piscine, ce qui ne leur laisse pas d’autre choix que de construire les chambres au fond du jardin, avec des fenêtres minuscules qui n’assurent aucune vue ? Ainsi, il n’a retenu aucune adresse à Makunduchi où plusieurs réalisations ont récemment ouvert, malgré ses espoirs.

Zanzibar Voyage, l’une des marques exploitées par Frédéric réalise 90% de son activité en B2C

Il collabore cependant régulièrement avec quelques agences qui apprécient son conseil et sa capacité à choisir les bons hôtels pour les bons clients et à agrémenter tous les séjours d’activités et d’expériences développées en collaboration avec ses partenaires sur l’île au fil des 19 dernières années : outre les excursions traditionnelles, il aime proposer des dîners sur des toits-terrasses privatisés pour l’occasion, des apéro-croisières privatifs au moment du coucher du soleil, des déjeuners chez l’habitant, des cours de cuisine swahili, des incursions dans l’intérieur de l’île (ignoré de presque tous les voyageurs) et bientôt des balades en paddle et à vélo. « J’attends les contrats » conclut-il dans un sourire.   

Agents de voyages : savoir retranscrire les envies et les attentes du client

Encore faut-il que les agences soient capables de décrire les envies et les goûts de leurs clients : il aimerait que chacune puisse indiquer ce qui a motivé l’envie de ceux-ci de partir pour Zanzibar, l’ambiance, la qualité et la capacité des hôtels recherchés… et un budget réaliste. Je ne peux pas répondre à une question du type « que me proposes-tu de bien et pas cher pour un couple ? » s’énerve-t-il !

D’ailleurs, il modérera à IFTM-Top Résa une conférence à propos des « conséquences du covid-19 dans les relations entre les pros du tourisme » le mercredi 21 septembre à 17h30 (salle ARENA). Tout un programme !

www.zanzibar-voyage.com
01 53 34 92 77     

Frédéric d’Hauthuille : infatigable
fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.