14 juin, 2024
spot_img

TUI: un programme de développement durable incluant TUI Fly, responsable de 80% des émissions de CO²

Le groupe TUI a présenté ce week-end son nouveau programme de développement durable. Toutes les activités du groupe contribueront aux objectifs de réduction des émissions : les compagnies aériennes de TUI Airline, les hôtels de TUI et les bateaux de croisières du groupe. Ces objectifs de réduction d’ici 2030 ont été approuvés par l’initiative Science-Based Targets (SBTi) – un partenariat avec, entre autres, le Pacte Mondial des Nations Unies et le WWF – gage de sérieux pour les entreprises engagées.

TUI au Cap Vert

Population

L’objectif est de maximiser l’impact socio-économique positif du tourisme sur les populations des destinations de vacances. Pour ce faire, le groupe TUI va collecter 10 millions d’euros par an d’ici 2024 pour sa fondation, la TUI Care Foundation. Cet argent sera utilisé pour améliorer les conditions de vie des jeunes, pour préserver l’environnement naturel des destinations et aider les communautés locales à prospérer. Plus d’informations sur la TUI Care Foundation ici.

Planète

L’objectif principal du programme de durabilité de TUI est la réduction des émissions du groupe, par rapport à l’année de référence 2019. TUI s’est engagé à atteindre cet objectif d’ici 2030 pour l’ensemble de ses activités : compagnies aériennes, hôtels et bateaux de croisière TUI. De plus, TUI s’est engagé à atteindre la neutralité climatique (Net-Zero emission) pour l’ensemble de l’entreprise et de la chaîne d’approvisionnement d’ici 2050 au plus tard. L’ensemble du programme de durabilité a été examiné et approuvé par l’initiative indépendante Science-Based Target (SBTi), en charge de contrôler la conformité des objectifs aux dernières données scientifiques sur le climat.

TUI Airline est responsable d’environ 80 % des émissions du groupe. 

Les émissions de Co2 par kilomètre par passager ont déjà été réduites de 18 % ces dernières années. Celles-ci seront encore réduites de 24 % d’ici 2030. TUI a toujours investi dans la flotte d’avions la plus moderne et ce sera encore le cas dans le futur. Au-delà de cet investissement, l’objectif sera atteint en améliorant l’efficacité des opérations aériennes (optimisation des itinéraires de vol par exemple) et en augmentant l’utilisation de carburants durables d’aviation (CDA). Par ailleurs, TUI plaide en faveur de taxes qui reflètent les efforts des compagnies aériennes : des taxes plus élevées pour les flottes les plus anciennes et plus faibles pour les flottes les plus modernes ou qui utilisent des carburants durables.

Pour les hôtels TUI, le groupe s’est engagé à réduire d’au moins 46,2 % les émissions. Mais l’objectif est encore plus ambitieux et vise la neutralité des hôtels d’ici 2030. Pour y parvenir, TUI multiplie l’utilisation d’énergies renouvelables et mise sur des opérations plus efficaces afin de réduire l’utilisation des ressources dans ses hôtels. TUI souhaite devenir un pionnier du secteur en matière de climat et ainsi accroître davantage son avance en la matière en appliquant les principes d’économie circulaire dans tous les domaines d’activité.

Le groupe TUI s’engage à éliminer les emballages et objets en plastique inutiles d’ici 2025. En 2019, 257 millions d’objets en plastique à usage unique avaient déjà été éliminés des hôtels, bateaux de croisières, avions et bureaux. D’autre part, un objectif de réduction de 25 % des déchets alimentaires dans tous les domaines d’activité a été fixé d’ici 2030.

D’ici 2030 au plus tard, TUI proposera des croisières neutres sur le plan climatique et les émissions des croisières du groupe seront réduites de plus d’un quart (27 ,5 %). Aucune autre compagnie de croisières dans le monde ne s’engage actuellement sur un objectif de réduction absolue de la sorte et aucune autre compagnie de croisières n’a reçu l’approbation SBTi.

Progrès

L’objectif est d’accélérer la transformation vers un tourisme durable. Pour ce faire, TUI a mis en place une stratégie de certification de durabilité des hôtels par un label indépendant. Depuis 2015, 54 millions de vacances ont été passées dans des hôtels certifiés durables.

Le changement est également en marche au niveau des excursions à destination : TUI a été la première entreprise du secteur à appliquer les normes mondiales de durabilité à son portefeuille d’expériences. TUI Musement est d’ailleurs certifié selon les critères du Conseil mondial du tourisme durable (Global Sustainable Council). Ce processus de certification aide les fournisseurs locaux à améliorer la durabilité de leur offre, permettant ainsi de transformer l’ensemble du secteur du tourisme.

Un bel exemple d’initiative est le “Co-Lab Rodes”, lancé en 2022 par TUI et la TUI Care Foundation en collaboration avec le gouvernement grec et le gouvernement de la mer Égée du Sud. L’île de Rhodes, qui attire de nombreux voyageurs, est en train de devenir un modèle mondial de transformation durable : 27 projets locaux ont été adoptés et sont actuellement en cours de développement.

Le programme de durabilité de TUI répond à l’ambition du groupe de non seulement façonner sa propre transformation, mais également d’être un pionnier du secteur du tourisme et un pionnier dans toutes les destinations de vacances. Une chose est claire : 2030 n’est qu’une étape intermédiaire, l’objectif étant d’atteindre la neutralité (Net-Zero emissions) bien avant 2050.Vous trouverez plus d’informations sur le programme de développement durable de TUI ici (en anglais).

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour