2 mars, 2024
spot_img

La Bolivie célèbre le Carnaval d’Oruro

La Bolivie connaît la joie, la splendeur et la dévotion du Carnaval d’Oruro. Les morenadas, les diabladas, les tinkus ou encore les caporales ont apporté samedi 18 un nouvel éclat à Oruro, capitale du folklore bolivien. Le carnaval, l’un des plus importants d’Amérique du Sud, s’est ouvert avec joie, dévotion et sans restriction.

Le “Carnaval de Oruro” est une fête religieuse organisée en l’honneur de la Virgen del Socavón (Vierge des Mines); des éléments des religions précolombiennes des peuples indigènes des hautes terres y vivent. Il a été inscrit par l’UNESCO en 2001 sur la liste des chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité et inclus dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2008.

Après des mois de préparation, des centaines de danseurs ont transformé les rues d’Oruro en un podium de danse et de réjouissances, portant des costumes colorés de danses boliviennes typiques dès les premières heures du matin, également pour rendre hommage à la Vierge locale. Des fanfares ont également accompagné le parcours de trois kilomètres des différentes troupes.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour