14 juin, 2024
spot_img

Florence veut chasser Airbnb de son centre ville

La municipalité de Florence a annoncé qu’elle interdirait l’utilisation de propriétés résidentielles pour effectuer de la location à court terme, comme Airbnb, dans son centre historique. 

L’objectif est d’encourager le logement dans le centre historique de Florence

Florence est l’une des principales destinations touristiques d’Italie. Cependant, l’afflux de touristes a chassé les habitants du centre-ville historique. Le maire de la ville, Dario Nardella, prévoit des incitations fiscales pour les propriétaires qui “veulent collaborer et revenir” sur l’utilisation de leurs biens pour de la location de longue durée.

.« Si nous n’essayons pas de prendre des mesures politiquement innovantes, personne ne bougera. On en a marre des promesses, ce problème est devenu structurel.

Pendant ce temps les étudiants de Florence et d’autres grandes villes sont maltraités

Selon l’Associated Press, des étudiants de villes italiennes telles que Milan, Rome et Florence campent dans des tentes sur les campus pour protester contre le manque de logements abordables. Florence et Venise ont connu une augmentation spectaculaire du nombre de propriétés utilisées pour la location à court terme. Une location à court terme est définie comme toute période inférieure à 30 jours.

Le gouvernement italien se préoccuperait de cette question

La mesure annoncée par le conseil municipal de Florence anticipe un projet en discussion par le gouvernement italien. Ce projet promet un ensemble d’actions pour freiner les locations à court terme dans les semaines à venir. Florence prévoit d’offrir une incitation fiscale à ceux qui reconvertissent leurs logements en locations à long terme. Des villes du monde entier ont blâmé la popularité croissante d’Airbnb et de services similaires pour le dépeuplement de leurs centres historiques.

À mesure que l’offre de propriétés pour les touristes augmente, le nombre de résidences pour des contrats à long terme diminue, faisant grimper les prix des loyers et obligeant les résidents locaux à rechercher des régions moins chères et plus éloignées.

La ville compte environ 11 000 locations privées à court terme.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour