22 mai, 2024
spot_img

La Sardaigne se protège … peut-être un peu trop?

Le littoral de l’île italienne de Sardaigne est réputé pour ses étendues de sable immaculées, y compris sa célèbre plage rose. Mais son bord de mer souffre également du comportement irrespectueux des visiteurs et de la surpopulation. L’île prend des mesures fortes qui ne seront sûrement pas toujours appréciées par les touristes.

Plafonnement du nombre de vacanciers sur les plages sardes 

La Sardaigne a plafonné le nombre de vacanciers qui peuvent visiter ses célèbres plages cet été.

L’île italienne protège ses plages spectaculaires du sur-tourisme avec de multiples nouvelles restrictions, notamment des amendes pouvant aller jusqu’à 3 500 € pour du vol de sable!

La Sardaigne a été fermée il y a quelques années

En raison de la renommée de la plage, elle a été fermée aux visiteurs depuis le milieu des années 1990 après que son sable convoité a commencé à disparaître. Le gouvernement local a pris des mesures après qu’il a été découvert que des touristes faisaient passer en contrebande des kilos comme souvenirs.

La Maddalena, Cala Coticcio et Cala Brigantina plafonnent le nombre de visiteurs

Dans l’archipel de La Maddalena, deux plages ont désormais un accès restreint. L’année dernière, seules 60 personnes par jour pouvaient visiter Cala Coticcio et Cala Brigantina pendant l’été.

Les voyageurs devaient réserver leur créneau en ligne et payer 3 € par personne pour accéder aux plages avec un guide.

La limite de visiteurs et les frais d’accès n’ont pas encore été annoncés cette année, mais les visites devront probablement être réservées en contactant directement un guide local  comme l’année dernière.

Plusieurs autres plages autour de l’île ne permettent désormais l’accès qu’à un nombre limité de visiteurs. Au nord, Cala Brandinchi et Lu Impostu limiteront respectivement les effectifs à 1 447 et 3 352 entre le 15 juin et le 15 septembre. À Cala Mariolu, 700 personnes sont autorisées par jour.

À Villasimius, dans le sud-est, les amateurs de plage se rendant à Punta Molentis, Riu Trottu et Portu Sa Ruxi doivent payer pour accéder au parking. Chaque véhicule coûte 10 € avec 1 € supplémentaire pour chaque passager. Les cyclistes et les piétons paient 3 €.

Le personnel est posté aux parkings et aux points d’accès à la plage pour vérifier les billets.

Les serviettes de plage sont interdites sur la plage de Pelosa

Sur la côte ouest, la célèbre plage Pelosa de Stintino n’est désormais ouverte qu’à un nombre limité de visiteurs par jour. Un maximum de 1 500 personnes sont autorisées à accéder quotidiennement à la plage. L’année dernière, le nombre de visiteurs a atteint jusqu’à 4 000 certains jours.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour