15 juillet, 2024
spot_img

Madrid contre Airbnb: encore du rififi dans les locations touristiques…

Madrid pourrait également rejoindre la liste des villes qui imposent des règles plus strictes pour Airbnb et autres sites de location d’immeubles à court terme.

La mairie de la capitale espagnole travaille sur une réglementation qui pourrait être prête dans trois ou quatre mois pour limiter le phénomène des locations touristiques. La motivation serait la même que celle adoptée par d’autres métropoles qui ont pris ou envisagent de prendre des mesures similaires.

José Luis Martínez Almeida, maire de Madrid a déclaré que l’un des obstacles posés par la réglementation actuelle est le fait qu’il est souvent difficile d’agir contre ceux qui louent irrégulièrement un appartement ou une maison, car ils ne peuvent pas être mis sous scellé ou sanctionnés, comme serait le cas d’un local d’activités commerciales.

Le précédent new-yorkais
Madrid pourrait donc exporter vers l’Europe selon un modèle similaire à celui mis en œuvre par New York, et surveillé de près par d’autres métropoles. Il y a seulement quelques mois, la ville américaine imposait une restriction rigoureuse sur les locations de courte durée, empêchant l’utilisation de ce mode de location pour une durée inférieure à 30 jours, sauf si l’hôte réside dans l’appartement loué. Vous pouvez consulter notre article:

D’ailleurs, dès que New York a lancé la réglementation, beaucoup se sont demandé s’il y aurait ou non un effet boule de neige sur le Vieux Continent également. Et si la capitale espagnole adoptait des règles restrictives, d’autres villes européennes pourraient bientôt lui emboîter le pas.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour