2 mars, 2024
spot_img

Bali: pour la Saint-Valentin, la taxe d’entrée s’ajoute aux frais de visa

Tous les étrangers devront payer 150 000 roupies (environ 9 euros) de taxe touristique lorsqu’ils visiteront Bali, en Indonésie, à partir du 14 février.

La nouvelle taxe touristique s’applique à ceux qui visitent la partie continentale de Bali ainsi que ses îles environnantes telles que Nusa Penida, Nusa Lembongan et Nusa Ceningan.

Les touristes arrivant d’autres régions d’Indonésie par voie terrestre ou intérieure doivent également payer la taxe. Les enfants ne sont pas exemptés…

Ceux qui visitent les îles voisines sont taxés au retour

Comme le prélèvement est perçu par entrée, les insulaires qui se rendent vers les îles voisines de Lombok et Gili, situées en dehors de la province de Bali, devront payer 150 000 roupies supplémentaires à leur retour à Bali.

Une taxe à payer de préférence en ligne

Le responsable du tourisme de Bali, Tjok Bagus Pemayun, avait assuré que le paiement pouvait être traité aux comptoirs de l’aéroport en 23 secondes maximum.

Mais selon un récent avis officiel, les touristes sont encouragés à payer la taxe via le site ou l’application Love Bali avant de partir pour l’île.

Une fois le paiement effectué, les touristes doivent recevoir une copie de taxe touristique dans leur courrier électronique/ Il est préférable de l’enregistrer sur leur mobile pour le scanner à leur arrivée à l’aéroport ou aux ports maritimes de Bali.

Bali beach – surtourisme

Une taxe qui servira peut-être 

Les autorités provinciales de Bali ont déclaré que la taxe serait utilisée pour améliorer les services touristiques, préserver la culture balinaise et protéger l’environnement. On a tout de même quelques doutes sur l’utilisation de cette manne.

Bali fait partie des nombreuses destinations confrontées à un surtourisme croissant et au problème de pollution de l’environnement qui l’accompagne

Les tensions entre locaux et étrangers se sont accrues ces dernières années, après qu’un certain nombre de touristes fauteurs de troubles ont fait la une des journaux pour avoir travaillé illégalement, manqué de respect aux sites religieux, conduit en état d’ébriété  entre autres délits.

Néanmoins, l’autorité touristique de Bali s’attend à ce que sept millions de touristes visitent l’île touristique en 2024, soit environ 1,8 million de plus que les 5,2 millions d’arrivées de 2023.

La taxe s’ajoute aux frais de visa

Hormis les ressortissants de l’ASEAN qui bénéficient jusqu’à 30 jours sans visa en Indonésie, les autres touristes doivent payer 500 000 roupies pour un visa de 30 jours à leur arrivée, en plus de la taxe touristique qui entrera bientôt en vigueur.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour