15 juin, 2024
spot_img

Mexique: Cancun et Playa del Carmen en baisse de fréquentations

Selon les données publiées par le secrétaire au Tourisme de l’État de Quintana Roo, Bernardo Cueto, la Riviera Maya s’attend à recevoir 200 000 touristes nationaux et internationaux au cours de cette Semaine Sainte. Si ces chiffres s’avéraient exacts, il y aurait 50 000 visiteurs de moins qu’à la même période l’année dernière. Cancún et Playa del Carmen (Riviera Maya) semblent avoir moins de succès. Même les mexicains sont moins attirés par la Riviera Maya.

Cancun et Playa del Carmen : un désastre ?

Pour être allé au Mexique à de nombreuses reprises, une grande partie de la Riviera Maya est bondée d’hôtels et de touristes. Pour ceux qui adorent les jolies plages, il faut aller au nord de Mérida. C’est notre choix. Pour de nombreux professionnels, Playa del Carmen ou Cancun ont été ravagées par le tourisme de masse. Tulum suit désormais le même chemin.

Mexique – Puerto Vallarta

Les mexicains préfèrent Mazatlan et Puerto Vallarta

Selon une étude de l’INEGI ,les nouvelles préférences de voyage des Mexicains à l’intérieur de leur propre pays, les destinations hors des Caraïbes gagnent en puissance cette année, comme Mazatlan (Sinaloa) ou Puerto Vallarta (Jalisco) .

Il convient de rappeler que le marché national est devenu extrêmement important pour les destinations mexicaines, compte tenu de la baisse des arrivées de touristes américains et canadiens.

Le Mexique est victime de gangs

Comme le précise le site l’ambassade du Canada au Mexique : “Les taux de crimes violents, tels que les homicides, les enlèvements, les détournements de voiture et les agressions, sont élevés, y compris dans les destinations touristiques populaires telles que la Riviera Maya (Cancún, Playa del Carmen, Puerto Morelos et Tulum) et Acapulco.

Les groupes criminels et les cartels de la drogue sont présents dans les zones touristiques. Des affrontements entre gangs et cartels ont eu lieu dans des restaurants, des hôtels et des boîtes de nuit fréquentés par les touristes.

Des passants innocents ont été blessés ou tués. Il se peut que vous vous trouviez au mauvais endroit au mauvais moment et que vous soyez victime d’un crime violent.

Les zones frontalières sont souvent le théâtre d’activités criminelles et de violences plus intenses, y compris dans les zones rurales. Les affrontements entre les groupes de criminels et les autorités mexicaines continuent de poser un risque. Des fusillades, des attaques et des barrages routiers illégaux peuvent survenir sans avertissement”

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour