15 juin, 2024
spot_img

Quoi de neuf en Toscane ce printemps?

LA TOSCANE DES CHEMINS: le Moyen Age en fête

Depuis des millénaires, la Via Francigena relie les villes et bourgs historiques de Toscane, véritables « capitales « du Moyen Âge. Cet illustre itinéraire européen mène aux tours incontournables de San Gimignano, traverse les murs imposants de Monteriggioni et vous dévoile les trésors du centre historique de Sienne, patrimoine Unesco. En juin et juillet, une randonnée le long de ce chemin historique permet de découvrir les traditions toscanes grâce à de nombreux évènements qui font la part belle aux anciennes coutumes et aux saveurs médiévales.

Du 14 au 16 juin, le centre de San Gimignano se transforme en un festival en plein air où sons, couleurs et drapeaux se mêlent lors de la fête historique des moissons « Fiere delle Messi » qui célébrait les vendanges entre 1200 et 1300. Du 4 au 7 juillet, Monteriggioni s’anime grâce à des artistes et des figurants, redonnant au château sa splendeur d’antan. Il s’agit d’une véritable reconstitution du passé médiéval avec des artisans exposant leurs créations, des processions, des banquets et spectacles de rue.

La plus illustre des traditions toscanes est certainement la course des chevaux la plus étonnante d’Italie, le Palio de Sienne. Du 2 juillet au 16 août, la ville semble replonger dans le Moyen Âge quand les citoyens des différents quartiers (contrade) se rassemblent dans le cadre splendide de la Piazza del Campo pour assister à la course.

TREKKING DANS LES ILES

Les sept îles de l’archipel toscan seraient nées de sept pierres précieuses tombées du diadème de Vénus émergeant des flots de la mer Tyrrhénienne.

Partez en trekking et profitez des douces températures du printemps et de la brise marine. Direction la Grande Traversée de l’Elbe, qui parcourt la plus grande île de l’archipel toscan à la beauté légendaire. L’itinéraire, offrant des splendides vues à 360° sur la mer, part des plages du petit port de Cavo, monte à travers des bois pour longer une splendide crête, atteint le Mont Capanne à pas moins de 1000 mètres d’altitude avant de redescendre pour une dernière baignade régénératrice dans l’une des criques de Pomonte au coucher de soleil. Il est possible d’entreprendre l’itinéraire par petites étapes et même de se faciliter la tâche en prenant le téléphérique panoramique du Mont Capanne.

Le parc national de l’Archipel toscan surprend par d’autres joyaux à découvrir en marchant. Dans le sud, la petite île de Giglio permet de faire de courtes randonnées qui mènent aux trois phares pittoresques de l’île. L’île de Capraia, plus au large, est considérée comme un paradis par les amateurs de trekking grâce à son important réseau de sentiers qui permettent de découvrir une nature sauvage entre falaises et criques et apercevoir des cétacés.

CYCLOTOURISME: le Grand Tour à vélo

Choisir de faire le Grand Tour (autrefois un voyage initiatique en Italie) à vélo permet d’approfondir sa connaissance de la région, de ses traditions, de retrouver les traces des grands maîtres de la Renaissance et de respirer l’art et la culture entre villes d’art et campagnes tranquilles. Les circuits sont variés et réalisables avec des vélos électriques.

Pour les curieux, le Grand Tour de Sienne à Pise et Florence sur près de 400 km permet de découvrir des endroits inexplorés autour des villes toscanes les plus connues. Entre routes pavées et non pavées, on parcourt l’arrière-pays pour arriver jusqu’à la mer, en découvrant des lieux emblématiques tout en traversant différentes pistes cyclables ainsi que la Via Francigena.

Pour les amateurs de culture, le Grand Tour de Sienne à Camaldoli et Arezzo amène dans les régions du Val d’Orcia et du Chianti, passant par des nombreux lieux culturels et spirituels incontournables comme des abbayes, des châteaux, l’ermitage de Camaldoli et le sanctuaire de La Verna avant d’arriver dans la ville d’art Arezzo.

Les amateurs de nature emprunteront le Grand Tour de Sienne à Pitigliano et Massa Marittima le long du littoral sur environ 443 km, entre réserves naturelles et jolis villages médiévaux. De nombreuses étapes du parcours conduisent à des villes thermales pour allier vacances actives et détente et permettent aussi de découvrir les traces de la civilisation étrusque sur la côte.

TOURISME DURABLE: Slow tourisme en train

Parmi les tendances en matière de développement durable en 2024 figure le choix de nombreux touristes de réduire leur empreinte carbone en optant pour le train. Saviez-vous qu’en Toscane, il existe des lignes de chemin de fer qui traversent des villages évocateurs et des paysages à couper le souffle, qui conviennent parfaitement à ce type de tourisme lent et plus durable ?

C’est le cas des connexions ferroviaires entre Sienne et Chiusi, qui traversent les célèbres vignobles siennois et permettent d’apercevoir au loin des villages séculaires comme Sinalunga et Torrita. Le trajet entre Sienne et Grosseto passe par un territoire inextricablement lié à la Via Francigena, dont les bourgs et villages sont devenus au fil du temps une étape clé pour les pèlerins passant par Sienne. On aperçoit les murs de Buonconvento avec son impressionnante abbaye pour arriver enfin dans la ville de Grosseto, chef-lieu de la Maremme. Le Porrettana Express traverse l’Appenin toscano-émilien et met en valeur la beauté de ces paysages montagneux. Remontant de Pise à La Spezia (Ligurie), on peut observer des sites naturels comme le parc de San Rossore et Torre del Lago et on longe les célèbres stations balnéaires de Viareggio, Pietrasanta et Forte dei Marmi. Enfin, la ligne entre Pise et Rome offre une vue spectaculaire sur la mer, avec des passages dans des petites localités balnéaires splendides comme Castiglioncello et Campiglia Marittima et des villes comme Follonica, Grosseto et Orbetello.

THERMES TOSCANS: le réveil printanier

Le printemps invite à sortir de la torpeur hivernale lors d’un séjour thermal au soleil. Immergés dans des eaux régénérantes et curatives, en contact avec la nature verdoyante, corps et esprit se rechargent. Quelle meilleure destination que la Toscane avec ses parcs thermaux situés dans sa campagne idyllique, pour un séjour bien-être entre Terre de Sienne, Val di Chiana, Val di Merse et Val d’Orcia ?

À Rapolano, au cœur des Crete Senesi, les Terme di San Giovanni et les Terme Antica Querciolaia sont entourés de douces collines argileuses, de vignobles et d’oliveraies. Protégés par les bois épais du Val di Merse, les Terme di Petriolo offrent leur eau très chaude, connue depuis l’époque étrusque pour ses propriétés thérapeutiques. Dans le Val di Chiana, vous pouvez vivre une expérience de bien-être complète aux Terme di Montepulciano, qui jouissent d’un emplacement unique, entourés par les rangées de vignes qui donnent naissance au célèbre Vino Nobile. Les Terme di Chianciano dans le Val d’Orcia offrent la possibilité d’allier détente et excursions dans les paysages évocateurs et si typiquement toscans entre oliveraies, allées de cyprès et champs cultivés. Bagno Vignoni offre plusieurs établissements et véritables oasis thermaux : Adler Spa Resort, Terme Bagno Vignoni, Albergo Posta Marcucci. A San Casciano dei Bagni on optera pour la Retraite thermale de Fonteverde.

LES EVENEMENTS DU PRINTEMPS

Anselm Kiefer au Palazzo Strozzi à Florence – 22 mars au 21 juillet 2024

Le printemps de l’art contemporain s’ouvre en Toscane avec une exposition consacrée à l’artiste allemand Anselm Kiefer, sans doute l’un des plus grands représentants de l’art de la seconde moitié du XXe siècle. « Anges déchus » est le titre de l’exposition dans le magnifique cadre des salles du Palazzo Strozzi à Florence. Une référence biblique qui, dès le titre, nous

invite à entrer dans l’œuvre complexe de l’artiste conceptuel, qui s’est toujours intéressé à des thèmes universels tels que la mémoire, le mythe, la guerre et l’existence, à prendre part à ce dialogue.

Pise, un musée d’art urbain en plein air

Pise est connue pour sa Piazza delle Meraviglie avec la célèbre tour penchée, mais c’est aussi une ville qui déborde de vie, avec ses parcs et ses chemins sinueux qui relient les deux rives de l’Arno. Scientifique par tradition, Pise cultive depuis toujours une sensibilité artistique particulière. Grâce à ses nombreuses initiatives, Pise est aujourd’hui le plus grand musée en plein air dédié à l’art urbain d’Italie. Dans la ville qui abrite la dernière peinture murale de Keith Haring « Tuttomondo », une nouvelle génération d’artistes a créé une série d’œuvres réparties dans le centre-ville, la Darsena (quartier portuaire) et le quartier de Porta a Mare. Le projet a commencé en 2017 comme une intervention de requalification urbaine impliquant 15 artistes pour un total de 25 œuvres reproduites sur 4.000 mètres carrés de façades peintes. Aujourd’hui, un véritable itinéraire, à suivre à pied ou à vélo, permet de les admirer toutes, reliant le passé au présent de la ville de la Tour penchée.

Retrouvez la Toscane sur le site officiel : https://www.visittuscany.com/fr

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour