15 juin, 2024
spot_img

Top départ pour le Marathon des sables: 900 coureurs de 60 pays pour parcourir 252,8 km au cœur du Sahara sud-marocain

Fin février, on vous avait donné des nouvelles sur le 38e MARATHON DES SABLES, The Legendary dans notre article ICI.

La course est maintenant officiellement lancée! Près de 900 personnes provenant de 60 pays se sont rassemblées ce vendredi 12 avril au cœur du Sahara sud-marocain. Leur objectif : une véritable odyssée de 252,8 km de course dans le désert.

Le Marathon des sables: les frères El Morabity

Les frères El Morabity déjà au rendez vous

Ce 14 avril a été donné le départ de la première étape du 38ème Marathon des Sables, rebaptisé MARATHON DES SABLES, The Legendary, qui se tient du 12 au 22 avril sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI. C’était le grand jour tant attendu depuis plusieurs mois par les 900 participants. Une journée fraîche avec une température moyenne de 18 degrés avec un peu de vent sur la course qui amène une difficulté supplémentaires pour les participants. Le départ a été lancé à 7h30 mais tous étaient déjà prêts à en découdre dès 6h30. 

Sur une étape courte de 31,1km et 282m D+ et sans surprise, les frères El Morabity ont remporté la première étape. C’est le cadet, Mohamed, qui s’est détaché et qui a fini par s’imposer en 2h11mn et 9 sec. Il devance son frère Rachid de 25 secondes, en quête d’un 10e sacre sur le MDS. Aziz Yachou termine troisième à 27 secondes de Mohamed. Son frère Hamid Yachou, prend la quatrième place à plus de 9 minutes du trio de tête. 

Côté français, Yoann Stuck, pour son premier MDS, termine à la 8ème place, à 22mn et 11s du vainqueur. Mérile Robert prend quant à lui la 11ème place, 2mn20s plus tard. Stéphane Ricard prend la 14ème place en 2h39mn42s.

Du côté des femmes, c’est Aziza El Amrany qui s’est imposée à l’issue de la première étape. La Marocaine a parcouru cette étape en 2h45min et 54 sec, avec une avance d’environ 26min et 04 secondes sur sa poursuivante immédiate, la Marocaine Aziza Raji, qui a signé un temps de 3h11 min et 58 secondes. La Néerlandaise Adriana Moser a terminé la course à la 3e place après avoir bouclé l’étape en 3h12min et 53 sec, soit avec un retard de 26min et 59 sec sur la première place, suivie moins d’une minute plus tard de la Britannique Gemma Game. La première Française, Laurence Klein, termine 5ème de l’étape et première Française. Pour suivre le MDS en direct : https://live.marathondessables.com/fr/

Top départ pour le Marathon des sables 900 coureurs de 60 pays pour parcourir 252,8 km au cœur du Sahara sud-marocain

Une 38e édition historique

Le MDS est une course à pied, ouverte aux marcheurs, en 6 étapes, en autosuffisance alimentaire et en allure libre sur une distance de 252 kilomètres, avec obligation pour le concurrent de porter son équipement (nourriture et matériel obligatoires). 

Cette édition s’annonce à la fois difficile mais aussi très belle pour tous les participants. Au total, 900 participants ont pris le départ de la première étape hier. Avec 60 pays représentés dans le peloton, un nouveau record est atteint. En tête des pays les plus représentés : France, Grande-Bretagne et États-Unis.

27% DE FEMMES
Autre record : la participation féminine, avec 27% de femmes dans le peloton. Exemple avec Christel HENON (D258-FRA) qui est venue accompagnée de son fils Dylan (D257-FRA). Tous deux ont déjà terminé le HMDS Fuerteventura en 2021 : « Après Fuerteventura, Dylan m’a proposé le MDS Legendary, mais je pensais que ce serait trop dur pour moi. Il s’est inscrit tout seul l’année dernière mais il s’était blessé au rugby avant la course et n’a pas pu aller au bout. Je sentais qu’il avait vraiment envie que je vienne. Et on s’est inscrit tous les deux… Lui a la fougue de la jeunesse, moi j’ai la sagesse… »

252,8 KM
Et de la sagesse, il va en falloir pour aller au bout des 252,8 km à parcourir en 6 étapes. Cette distance fait de la 38e édition la plus longue depuis sa création en 1986. Joie et anxiété se mêlent à l’aéroport de OUARZAZATE, et pour cause : environ 80% des participants sont des novices sur le MARATHON DES SABLES, comme Pierre MASSET (D607-BEL) : « J’y pense depuis de nombreuses années, et cette année, ça y est, je me lance. Pour tout coureur ou amateur d’aventure, le MDS c’est une référence. Il faut l’avoir fait au moins une fois dans sa vie. » Un sentiment partagé par Tristan PENISTON-BIRD (D536-GBR) : « Un ami l’a couru il y a vingt ans, et je me suis dit, un jour, moi aussi j’y serai. Et c’est mon jour. »

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour