19 juin, 2024
spot_img

Le Portugal ouvre son marché ferroviaire à la concurrence: Ouigo, Renfe et Iryo sur les rails

Le gouvernement portugais, animé par l’engagement européen en faveur d’une mobilité plus efficace, a élaboré un plan d’avenir ambitieux pour l’amélioration progressive de son réseau ferroviaire avec des projets à grande vitesse – jusqu’à présent inexistants – comme celui qui reliera les villes d’Évora et d’Elvas, qui à leur tour seront reliées à Badajoz et serviront donc de pont pour faciliter la future connexion de Lisbonne avec Madrid.

Cette volonté d’étoffer l’offre sur le réseau ferroviaire -dominé par l’opérateur public portugais CP, Comboios de Portugal- a attiré les principaux acteurs européens du secteur. Même si l’espagnol Renfe – déjà présent sur la ligne entre Vigo (Galice) et Porto- ne cache pas son intérêt à étendre ses services vers le pays voisin dans le cadre de son offensive internationale, le français Ouigo et l’italien Iryo veulent aussi mener leur bataille sur les liaisons du réseau portugais ouvertes aux appels d’offre.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour