17 juin, 2024
spot_img

Italie: Ryanair, la compagnie N°1 du pays, “ne nuit pas à la concurrence”

L’ Autorité de la Concurrence a rejeté la demande d’eDreams d’une procédure conservatoire contre Ryanair au motif qu’ il n’y a aucun risque de préjudice grave et irréparable à la concurrence”. La décision de l’AGCM (Autorità garante della concorrenza e del mercato), rapportée par le quotidien italien Il Sole 24 Ore, intervient peu de temps après que la cour d’appel de Milan ait déjà établi que la politique de vente directe de Ryanair est « économiquement justifiée, conduit à une baisse des coûts et des tarifs et profite aux consommateurs ».

Un communiqué de Ryanair indique que “la décision de l’AGCM démontre que les OTA telles qu’eDreams ne peuvent pas tromper les autorités de la concurrence en facturant des prix excessifs aux consommateurs italiens avec des majorations cachées sur les tarifs aériens, les bagages et les sièges”. Le PDG de Ryanair, Michael O’Leary, a également espéré que “l’Agcm prendra des mesures urgentes pour protéger les consommateurs italiens”.

Un porte-parole d’eDreams ODIGEO a déclaré: «Cette décision procédurale laisse inchangé le cours principal de la procédure antitrust, qui n’a pas été interrompue. L’AGCM poursuivra son enquête principale sur l’abus de position dominante de Ryanair en Italie et prendra une décision finale probablement dans les huit prochains mois. L’affaire antitrust en cours a été avancée et est soutenue par la grande majorité de l’industrie italienne du tourisme et des associations de consommateurs. Nous continuerons à contribuer à l’enquête en Italie pour garantir que tous les abus commis par Ryanair, y compris sa campagne de diffamation, prennent fin. Cela profitera à tous les consommateurs européens et soutiendra un secteur du voyage ouvert et équitable».

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour