15 juin, 2024
spot_img

Les compagnies aériennes vont encore toucher le jackpot en 2024

Le secteur aérien va encore bénéficier de très bonnes performances au cours de l’année 2024 et, selon l’ IATA , les bénéfices nets des compagnies aériennes devraient atteindre plus de 28 milliards d’euros à la fin de l’année. Ce chiffre est supérieur à ce que les transporteurs ont connu en 2023.

D’autre part, les revenus totaux des compagnies devraient atteindre près de 1000 milliards d’euros, réalisant ainsi une augmentation de 9,7% sur un an. De leur côté, les dépenses augmenteront de 9,4% sur un an pour atteindre un total de 863,693 millions d’euros. Quant au nombre total de voyageurs, un nombre record de 4,96 milliards est attendu.

Au niveau régional, l’Europe affiche des perspectives de performance positives et la demande devrait rester forte en 2024. Toutefois, les problèmes de chaîne d’approvisionnement, associés aux taux d’intérêt élevés et au risque de conflits du travail, pourraient limiter les perspectives d’augmentation supplémentaire de la rentabilité à court terme. 

Même Lufthansa sert à nouveau du café sur les courts et moyens courriers … bientôt le champagne?

5 milliards de passagers dans le monde ?

« Dans un monde où les incertitudes sont nombreuses et croissantes, les compagnies aériennes continuent de renforcer leur rentabilité. Le bénéfice net global attendu constitue une réalisation majeure compte tenu des récentes pertes considérables dues à la pandémie. Avec un nombre record de 5 milliards de voyageurs attendus d’ici 2024, le besoin humain de voyager en avion n’a jamais été aussi fort “, a déclaré Willie Walsh, directeur général de l’IATA.

” Il est important de renforcer la rentabilité des compagnies aériennes et d’augmenter la résilience financière . La rentabilité nous permet d’investir dans des produits répondant aux besoins de nos clients et dans les solutions durables dont nous aurons besoin pour atteindre zéro émission nette de carbone d’ici 2050 “, ajoute-t-il.

Dans tous les cas, les agences de voyages ont peu à attendre de la part des compagnies aériennes qui recherchent de plus en plus la vente directe. Le recul d’American Airlines n’est que ponctuel.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour