15 juillet, 2024
spot_img

On aura bientôt besoin d’un ETA pour aller au Japon

 Les touristes de 71 pays et territoires, dont des États européens, n’ont pas besoin de visa pour se rendre au Japon. Munis d’un simple passeport en cours de validité, les visiteurs étrangers éligibles à cette exemption de visa peuvent séjourner dans le pays jusqu’à 90 jours.

Dans un avenir proche, les autorités japonaises prévoient d’introduire une nouvelle exigence avant le départ, un processus familier aux voyageurs qui visitent fréquemment les États-Unis, le Canada ou l’Australie.

Le Japon travaille actuellement à la création d’un système d’autorisation de voyage électronique (ETA) pour les citoyens des pays bénéficiant d’un régime sans visa et il pourrait être mis en œuvre très prochainement. Pour rappel, Israël réclame désormais une ETA.

Une autorisation de voyage électronique pour le Japon sera-t-elle introduite dès 2025 ?

Ce vendredi 21 juin, le gouvernement japonais a tenu au cabinet du Premier ministre une réunion ministérielle consacrée à l’acceptation et à la coexistence des ressources humaines étrangères.

Lors de cette réunion, les ministres ont passé en revue la « feuille de route pour parvenir à une société qui coexiste avec les résidents étrangers » , une série de mesures visant à faciliter la vie des résidents étrangers au Japon.

Dans la feuille de route actualisée publiée aujourd’hui, les autorités ont présenté un « plan d’intervention global » détaillant les mesures à prendre d’ici l’année prochaine. Parmi ces initiatives prioritaires figure l’introduction d’un système d’autorisation de voyage électronique.

Un système sera bientôt mis en place pour que les étrangers exemptés de l’obligation de visa de court séjour puissent déclarer, entre autres, le but de leur séjour, les membres de leur famille et fournir les informations de leur passeport avant de se rendre au Japon.

Dans cette « version japonaise de l’ESTA », si le but de la visite est professionnel, il faut préciser le nom du partenaire commercial ; si le but est médical, il faut indiquer le nom de l’hôpital, etc.

En cas de déclaration suspecte, l’Agence des services d’immigration du Japon (ISA) refusera l’entrée du voyageur dans le pays.

Lors de la réunion, le secrétaire général du cabinet Yoshimasa Hayashi a déclaré que l’objectif était de créer une société symbiotique où les Japonais et les étrangers se respectent et peuvent vivre en sécurité.

Qui sera concerné par cette autorisation de voyage électronique pour le Japon ?

Le Japon a accueilli plus de 3 millions de visiteurs pour le troisième mois consécutif en mai, selon les données officielles publiées ce mercredi, la faiblesse du yen contribuant à maintenir un rythme record pour le tourisme entrant.

Le mois dernier, les arrivées ont augmenté de 60 % par rapport à la même période l’année dernière et de 9,6 % par rapport à mai 2019. Le Japon a enregistré un record de 31,9 millions de visiteurs en 2019 avant que la pandémie de COVID-19 ne ferme les frontières mondiales.

Parmi ces visiteurs, une grande partie provient de pays exemptés de visa.

Le Japon accorde une entrée sans visa aux citoyens de 71 pays et territoires. Ces visiteurs devront bientôt demander une autorisation de voyage électronique (ETA) avant de se rendre dans le pays.

Pays dont les citoyens sont exemptés de l’obligation de visa pour le Japon (jusqu’à 90 jours, avec quelques exceptions*) :

Andorre Argentine Australie Autriche Bahamas Barbade Belgique Brésil Brunéi***

Bulgarie Canada Chili Costa Rica Croatie Chypre République tchèque Danemark

République dominicaine Estonie Finlande France Allemagne Grèce Guatemala

Honduras Hong Kong Hongrie Islande Indonésie** Irlande Israël Italie Lettonie

Lesotho Liechtenstein Lituanie Luxembourg Macao Malaisie Malte Ile Maurice Mexique Monaco Pays-Bas Nouvelle-Zélande Macédoine du Nord Norvège Panama Pologne Portugal Qatar* Roumanie Saint Marin Serbie Singapour

Slovaquie Slovénie Espagne Suriname Suède Suisse Taïwan Thaïlande** Tunisie

Turquie Emirats Arabes Unis* Royaume-Uni États-Unis Uruguay

* 30 jours sans visa au Japon

** 15 jours sans visa au Japon

*** 14 jours sans visa au Japon


Une information de https://visasnews.com/

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour