19 juillet, 2024
spot_img

WestJet en grève annule 832 vols jusqu’au 2 juillet

Au Canada, 680 travailleurs de WestJet -dont les inspections et les réparations quotidiennes sont essentielles aux opérations de la compagnie aérienne-, sont en arrêt de travail depuis vendredi soir malgré une directive d’arbitrage exécutoire du ministre fédéral du travail. WestJet a annulé 832 vols prévus entre cette date et mardi 2 juillet. Il s’agissait du week-end de voyage le plus chargé de la saison, a indiqué le transporteur.

La grande majorité des vols de dimanche ont été annulés alors que WestJet a réduit sa flotte de 180 avions à 32 appareils actifs et est en tête de la liste mondiale des annulations parmi les grandes compagnies aériennes au cours du week-end.

Accusations de part et d’autre

WestJet et l’Airplane Mechanics Fraternal Association (AMFA) ont accusé l’autre partie de refuser de négocier de bonne foi.

Dimanche, la partie syndicale a déclaré que ses membres étaient « victimes de la campagne de relations publiques virulente de WestJet selon laquelle les syndicats sont des contrevenants.

Alors que l’on s’approchait de la date limite de grève de vendredi, l’impasse a incité le ministre du Travail Seamus O’Regan à intervenir, exigeant que la compagnie aérienne et le syndicat entreprennent un arbitrage exécutoire dirigé par le tribunal du travail du pays.

Une décision du Conseil canadien des relations industrielles semble confirmer la légalité de leurs actions, quels que soient les protocoles entourant l’arbitrage, un processus qui évite généralement les arrêts de travail plutôt que de les déclencher.

WestJet affirme avoir proposé une augmentation salariale de 12,5 % au cours de la première année du contrat, ainsi qu’une augmentation salariale composée de 23 % pour le reste des cinq ans et demi.

Pendant ce temps, les turbulences du week-end ont fait le bonheur de certains.

« Nous constatons une énorme augmentation des réservations, probablement due à des passagers qui se démènent pour sauver leur long week-end », a rapporté Kim Bowie, porte-parole de Flair Airlines, une compagnie aérienne à bas prix basée à Edmonton.

Voici un aperçu des annulations à ce stade

Jeudi 27 juin : 18

Vendredi 28 juin : 25

Samedi 29 juin : 284

Dimanche 30 juin : 424

Lundi 1er juillet : 78

Mardi 2 juillet : 3

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour