Catégories
Tour-Opérateurs - Distributeurs Travel Route Transport

Caravaning : une explosion des ventes de véhicules et des offres de location

Entre mars 2020 et mars 2021, les immatriculations de camping-cars neufs ont augmenté de 21,81 % en France pour atteindre 26,675 véhicules, selon l’UNI VDL, le syndicat des professionnels des véhicules de loisirs. « La tendance est identique en Europe, la pandémie a démontré que le camping-car est une bulle sanitaire, cela profite au marché ». Une tendance qui s’affirme ! Moovecamp (Salaün Holidays) a apporté une réponse aux demandes vers les agences de voyages.

Une clientèle plus jeune ?

Le camping-car fait depuis quelques années un retour en grâce, son image est devenue plus branchée, plus jeune. Une tendance accélérée par la crise sanitaire. « Les primo-accédants vont vers des véhicules plus petits, surtout des « vans » qui, souvent, font aussi office de deuxième véhicule pour la famille », constate Hervé Gautier.

Sur le premier trimestre 2021, les vans représentent ainsi plus de 48 % des immatriculations en France

Plus petits et plus maniables, ils nécessitent un budget moyen de 45.000 euros quand le prix d’un camping-car dépasse largement 50.000 euros. Reste que quel que soit l’âge des adeptes, tous souhaitent des véhicules de mieux en mieux équipés et de plus en plus légers.

On ne peut affirmer qu’on privilégie l’environnement !

La quête de confort va de pair avec un souci environnemental, difficile à satisfaire pour l’instant. « La demande est forte pour des motorisations électriques ou hybrides mais il semble difficile de limiter le poids des véhicules inférieur à 3.5 tonnes en intégrant des batteries électriques qui alourdissent les véhicules.

L’accueil de ces véhicules peut poser problème

Au-delà de la production, le secteur va aussi devoir s’atteler au défi de l’accueil. La hausse des ventes se fait déjà sentir sur la fréquentation des 4.000 aires d’accueil pour camping-cars. Pour convaincre les communes d’aménager de tels espaces, les professionnels multiplient les études sur les retombées économiques des camping-caristes qu’ils évaluent à 55 euros par jour. En parallèle, les structures privées développent. Quelque 400 campings proposent des « Stop Accueil camping-car » d’une nuit. Et les applications d’échange de bons plans fleurissent, à l’image de park4night, qui en plus de mettre les camping-caristes sur la piste d’aires de stationnement vient de développer propre son offre d’accueil à la ferme.

En Allemagne, l’engouement reste identique

Malgré la pandémie, l’industrie du caravaning a enregistré le meilleur semestre de son histoire. Au total, 62 575 camping-cars et caravanes ont été nouvellement immatriculés au cours des six premiers mois. C’est 14,9% de plus qu’au premier semestre 2020. Selon la Caravaning Industry Association (CIVD), l’industrie connaît un afflux de nouveaux arrivants.

Moovecamp : le nouveau loueur de vans, lancé par le tour-opérateur Salaün Holidays

Nous en avons parlé, il y a plusieurs mois (voir ICI). Pour répondre à des demandes de plus en plus fortes sur les voyages en van, Salaün Holidays a lancé une société de location appelée Moovecamp. 19 vans Mercedes sont à louer pour des road-trips. Avec ce nouveau service destiné aux 35-55 ans, Moovecamp surfe sur la vague « Vanlife » qui s’affirme de plus en plus dans l’univers du voyage nomade, un phénomène amplifié par la crise du Covid.

Plus d’informations sur moovecamp.com

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *