19 mai, 2024
spot_img

Le Mexique déploie ses militaires sur les plages pour assurer la sécurité des vacanciers

Plus de 8 000 soldats représentant la Garde nationale, les Marines et l’armée ont été stationnés dans des lieux touristiques du Mexique pour maintenir l’ordre pendant les vacances de Pâques et peut-être au-delà. Les autorités mexicaines doivent assurer le contrôle de Cancun et de la Riviera Maya mis également sur Acapulco. Cette partie du Mexique est en proie à des fusillades et une violence de la part de gangs. Nous avions déjà évoqué cette situation de violence dans notre article ICI

Les habitants disent que c’est le crime organisé qui dirige les affaires là-bas

Sur la côte est du Mexique, la semaine de Pâques a commencé avec des trafiquants de drogue locaux réglant leurs comptes dans une bataille de territoire sans fin. L’image de quatre corps jetés sur l’une des plages idylliques de Cancun, devant le luxueux hôtel Fiesta Americana Condesa n’est pas passée inaperçue. Il n’y a pas si longtemps, des balles perdues ont tué des touristes à Tulum, Playa de Carmen et Cancún, incitant des pays comme les États-Unis à émettre des avertissements aux voyageurs dans cette région. Malgré l’inquiétude, le taux d’occupation des hôtels de Cancún dépassait les 80 % au début de la semaine de Pâques.

Des militaires sur la plage de Tulum

Les autorités font le maximum pour ne pas effrayer les touristes

À la suite des meurtres de Cancún et d’Acapulco, le Conseil national des entreprises touristiques du Mexique (CNET) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour « assurer la sécurité des personnes et des biens dans les destinations touristiques du pays… qui ne devraient pas subir un environnement de violence et d’insécurité ».

Certes, la violence et les problèmes de sécurité n’ont guère affecté l’afflux de touristes sur Acapulco. Le taux d’occupation des hôtels était supérieur à 73%, selon l’agence nationale du tourisme. Mais les gens jouent clairement la carte de la sécurité : la plupart des entreprises ferment à 20 heures et seules les plus audacieuses restent ouvertes pendant une heure supplémentaire. Quand le soleil est tombé et que les jeunes fêtards boivent au bord des vagues, les soldats marchent encore sur le sable. Ce n’est pas une journée normale à la plage, quoi qu’on en dise. Des armes d’épaule gardent les vagues.

Le président du Mexique veut croire que le pays reste une destination sûre

Lors d’une conférence de presse, le président Lopez Obrador a critiqué les médias et le gouvernement des États-Unis pour leur description de la situation sécuritaire au Mexique, affirmant que la réalité était tout autre.

Le président a cité les taux élevés de tourisme comme preuve que le Mexique reste une destination sûre pour les touristes. Il a également souligné les statistiques selon lesquelles la criminalité fédérale a diminué de 30 %, les enlèvements de 64 % et les homicides intentionnels de 11 %.

Il a admis que les taux d’homicides dans le pays sont élevés, mais a souligné que 70 % des homicides sont liés au crime organisé. Le président López Obrador et d’autres hommes politiques mexicains ont affirmé que la plupart des violences dans le pays se limitent au crime organisé et ne touchent ni les touristes ni les citoyens ordinaires.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour