3 mars, 2024
spot_img

Mexico: la Marine nationale prend le contrôle de l’aéroport de la capitale

Au Mexique, le gouvernement populiste du président López Obrador a des projets assez particuliers pour l’armée du pays, qui semble désormais se “diversifier” dans le tourisme. Elle est présente dans l’hôtellerie, dans le bâtiment, dans la construction du controversé train Maya, et dans l’aviation. Voir aussi notre article:

C’est maintenant le tour de la Marine qui, le samedi 7 octobre dernier, a pris en main l’aéroport international Benito Juárez Ciudad de Mexico, le plus important de la capitale du pays. Officiellement, il s’agit de répondre aux préoccupations croissantes concernant la sécurité et la violence, mais il y a sûrement d’autres intérêts qui ne sont pour le moment pas mentionnés…

Le président mexicain a installé l’armée dans tout le pays

López Obrador a lancé le déploiement de forces militaires dans tout le pays. Il a nommé du personnel militaire à des postes importants, même dans le secteur de l’aviation commerciale. Suivant cette tendance, l’aéroport international de Mexico et cinq autres aéroports du pays seront administrés par la Marine.

De plus, la gestion de projets aéroportuaires tels que les nouveaux aéroports internationaux Felipe Ángeles à Mexico, et celui de Tulum dans la Riviera Maya relève de la compétence du secrétaire à la Défense nationale. Voir notre article:

Les passagers peuvent être surpris

L’aéroport international de Mexico passe donc entre les mains de la Marine. Des marins qui gèrent des opérations aéronautiques, cela semble assez contradictoire…

Si les changements de direction soulèvent des questions quant à leur impact potentiel sur les opérations et l’expérience des passagers, ils mettent également en évidence la position proactive de l’administration dans l’adaptation au paysage aéronautique en évolution. 

Le secteur aérien privé contrarié

Sous la gestion du président, le secteur aéronautique mexicain a connu des changements importants. Parmi ses actions les plus marquantes, on note l’annulation du projet de l’aéroport international de Texcoco. Le projet, conçu pour accueillir 125 millions de passagers par an avec plusieurs terminaux et pistes, a été interrompu. 

Le gouvernement mexicain a signé un décret déclarant la zone assignée à l’aéroport international de Texcoco comme parc national protégé, bloquant ainsi toute tentative éventuelle de relance de sa construction à l’avenir.

Pas plus tard que la semaine dernière, López Obrador (connu comme “AMLO”) a aussi assené un coup dur a Fernando Chico Pardo, le plus grand investisseur du Grupo Aeroportuario del Sureste qui gère le principal aéroport touristique du Mexique à Cancun, en modifiant unilatéralement la manière de facturer les frais de service pour les concessions aéroportuaires. AMLO le populiste considère que ce type d’entreprises réalisent des bénéfices excessifs…

L’ex compagnie aérienne Mexicana devrait enfin revoir le jour

Mexicana de Aviación (qui existait il y a quelques années) est le nouveau projet favori de l’administration d’Andrés Manuel López Obrador. Le nouvel aéroport international Felipe Angeles (NLU) est actuellement en construction dans la péninsule du Yucatan, près de Cancún. Le nouveau transporteur public opérera exclusivement à partir des aéroports internationaux Felipe Angeles et Tulum et sera soutenu par un financement gouvernemental de 4 milliards de pesos (environ 235 millions de dollars). Bien sûr, l’armée mexicaine administrera les nouveaux aéroports Felipe Angeles et Tulum où sera basée la compagnie Mexicana.

Mais sur la nouvelle compagnie aérienne Mexicana, vous n’aurez pas à craindre qu’on vous dise « Attachez votre ceinture, et c’est un ordre ! » Le ministère de la Défense a déclaré que la compagnie aérienne louerait 10 Boeing 737-800 au constructeur, qui fourniraient des pilotes et du personnel de cabine. Voir aussi notre article:

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour