19 juillet, 2024
spot_img

Les grands magasins ne font plus recette, ni en France, ni en Allemagne

Les grands magasins ne font plus recette en France mais également en Allemagne. Leurs agences de voyages subiront le même sort !

Galeria Karstadt Kaufhof est le deuxième groupe de grands magasins en Europe avec 131 sites et environ 18 000 employés. Le groupe, qui appartient à Signa Holding, est né en 2019 des sociétés autrefois indépendantes Galeria Kaufhof et Karstadt. Le dernier grand groupe de grands magasins allemand veut fermer 52 des 129 grands magasins restants et licencier 5 000 employés. Cela a été annoncé par le groupe lui-même et son comité général d’entreprise

Nous avons eu quelques exemples en France

Nous l’avons déjà vu en France, les magasins Galeries Lafayette de Province sont menacés. Après la liquidation judiciaire de Camaïeu en septembre puis le placement en redressement judiciaire de l’enseigne Go Sport le 19 janvier, au tour des 25 magasins Galeries Lafayette affiliés de province, qui appartiennent aussi à Hermione Retail, la branche distribution de la Financière immobilière bordelaise de Michel Ohayon, de s’inquiéter pour leur trésorerie.

Un géant allemand de la distribution qui ne va pas très bien

Galeria Karstadt Kaufhof a dû chercher refuge dans le cadre d’une procédure d’insolvabilité  pour la deuxième fois en moins de trois ans. Dans une lettre aux employés de l’époque, le PDG, Miguel Müllenbach, a cité l’explosion des prix de l’énergie et la chute de la consommation en Allemagne comme raison de la situation menaçante de l’entreprise. Dès le départ, le dirigeant n’a laissé aucun doute sur le fait que la restructuration renouvelée impliquerait des coupes importantes dans le réseau d’agences et d’importantes suppressions d’emplois.

Rien ne va plus malgré des aides

Au début de 2021 et à nouveau au début de 2022, le géant de la distribution rétréci a dû demander le soutien de l’État en raison de la pandémie. Au total, le Fonds de stabilisation économique (FSM) a aidé l’entreprise traditionnelle dans deux campagnes d’aides à hauteur de 680 millions d’euros – sans succès.

Le représentant général de Galeria, Arndt Geiwitz, qui avait déjà accompagné la première procédure en tant qu’expert en restructuration, était récemment convaincu que grâce à la deuxième procédure de bouclier de protection, il y avait encore une perspective pour le groupe de grands magasins. “Je suis convaincu que les grands magasins Galeria ont un avenir, même s’ils ne sont pas sous leur forme actuelle”, a souligné l’expert dans une interview. Cependant, le géant de la vente au détail devrait devenir plus petit et plus décentralisé. Galeria, espérons-le, réalisera à nouveau des bénéfices “dans trois années civiles”. Avant cela, d’autres pertes ont certainement été subies en raison des coûts de restructuration, par exemple pour les conversions

21 magasins doivent être fermés d’ici le 30 juin 2023 

Celle, Coburg, Cottbus, Duisburg Düsseldorfer Strasse, Erlangen, Gelsenkirchen, Hagen, Hamburg-Harburg, Hamburg-Wandsbek, Leipzig Neumarkt, Leverkusen, Gare de Munich, Neuss, Nuremberg Königstrasse, Nuremberg-Langwasser, Offenbach, Paderborn, Regensburg Neupfarrplatz, Sarrebruck à la gare, Siegen, Wiesbaden Kirchgasse.

La fermeture de 31 autres magasins est également prévue au 31 janvier 2024 :

Bayreuth, Berlin-Charlottenburg, Berlin-Müllerstraße, Bielefeld, Braunschweig, Brême, Darmstadt à la tour blanche, Dortmund, Düsseldorf Schadowstraße, Essen, Esslingen, Frankfurt Zeil, Hanau, Heidelberg Bismarckplatz, Hildesheim, Kempten, Krefeld, Leonberg, Limburg, Lübeck , Mönchengladbach, Oldenburg, Pforzheim, Reutlingen, Rosenheim, Rostock, Schweinfurt, Siegburg, Stuttgart-Eberhard-Strasse, Viernheim-RNZ, Wuppertal.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour